Kiswahili : Imaginez une Afrique sans frontière

afrique1

Surmonter les barrières linguistiques

Si l’Afrique des Etats peine à se rassembler et à se forger une identité. l’Afrique des peuples peut constituer une alternative d’unité.
Briser les frontières géographiques peut être difficile mais surmonter les barrières linguistiques est possible. Dans cette perspective, le Swahili (Kiswahili) est une chance pour l’Afrique.

Swahili : le pont linguistique de l’Afrique de demain

Le Swahili (ou Kiswahili) est actuellement au 7ème rang des langues les plus parlées dans le monde avec entre 45 et 100 millions de personnes qui l’utilisent comme langue première ou seconde. Le swahili qui signifie “la côte” est d’abord la langue maternelle des gens qui habitent la côte d’Afrique de l’Est, qui s’étend du Sud de la Somalie au Nord du Mozambique, en passant par les îles de Pate, Lamu, Pemba, Zanzibar et Mafia. D’Est en Ouest, l’aire d’influence du swahili s’étend de la Tanzanie et du Kenya, à l’intérieur de la République démocratique du Congo, jusqu’à l’Ouganda, au Burundi, au Rwanda, à la Zambie et au Malawi.

Il s’agit de l’une des langues de diffusion de certaines stations de radio du monde tels que la BBC, Radio Le Caire (Egypte), la Voix de l’Amérique (Etats-Unis), Deutschewelle (Allemagne), Radio Moscou International (Russie), Radio Japan International, Radio Chine Internationale, Radio

Soudan ainsi que la radio de l’Afrique du Sud. Le swahili est aussi présent dans le monde de l’art – dans les chansons, le théâtre, les films et dans de nombreuses émissions de télévision. C’est de plus en plus, le pont linguistique de l’Afrique de demain.

Apprendre le Swahili 

Le swahili est certainement l’une des langues africaines les plus faciles à apprendre car elle ne comporte pas de sons “bizarres” difficiles à prononcer, pas de “tons” particuliers comme en lingala, cette autre lingua franca de l’Afrique. Sa grammaire, déroutante au départ, fonctionne à la façon d’un meccano linguistique, et fait depuis longtemps le régal des linguistes professionnels. Quant à son vocabulaire… c’est là que réside toute la difficulté, car tout est nouveau et à mémoriser pour les apprenants extérieurs à son aire d’origine.

Il est conseillé aux apprenants de consacrer une petite heure quotidienne à l’apprentissage de la grammaire et à la mémorisation du vocabulaire, et il est prévu que cet apprentissage porte ses premiers fruits au bout de seulement six mois d’efforts.

Le Kiswahili Kona de Facebook

Le Kiswahili kona est un groupe de Facebook ouvert à tous ceux qui souhaitent apprendre la langue. Il s’agit d’un groupe interactif basé sur l’auto formation.

Des ressources audio visuelles (cours, liens, vidéos…) sont mises à la disposition des membres qui organisent leur apprentissage de la langue selon leur convenance. Les difficultés sont partagées, et les remédiations s’effectuent selon les principes usuels de discussion en cours dans les réseaux sociaux sur internet.

Bienvenue donc. Karibu !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s